En quoi consiste le métier de pilote de drone ?

Les drones font partie désormais de notre quotidien. Une personne sur dix en possède et l’utilise régulièrement, c’est pourquoi c’est devenu un métier très recherché. Devenir un pilote de drone est prometteur et qui devient même un atout, il faut juste être capable de le conduire après avoir passés des formations professionnelles théoriques et pratiques.

Le pilotage de drone

Dans un drone il n’y a pas de pilote, les commandes se font à distance à l’aide d’une télécommande.  Nombreux sont les jeunes à vouloir devenir télé-pilote, de même pour certains professionnels reconvertis. Il y a aussi ceux qui veulent se lancer dans une activité indépendante où ils proposeraient leurs prestations et savoir-faire. Pour savoir manier le drone et obtenir un certificat, il faut passer par des formations professionnelles. On utilise les drones civils pour de nombreuses raisons professionnelles même si son usage principal est pour le loisir et divertissement. C’est devenu un métier en quelque sorte, qui a le vent en poupe et très tendance. Les mesures de sécurité sont l’une des raisons qui font que les pilotes de drone doivent être certifiés et bien maîtriser bien le matériel.

En savoir plus sur les lois et les drones

drone-armee pilote

Les métiers de drone

Il est sollicité dans le domaine de l’agriculture, l’ingénierie, le BTP, l’architecture, l’audiovisuel. Il existe des spécialisations comme le télépilotage pour le thermographe par drone, la photogrammétrie, etc. La Fédération professionnelle du drone civil estime plus de 10 000 emplois créés en France par cette nouvelle filière. Les métiers liés au drone sont nombreuses, on retrouve sa conception comme avec l’aéronautique ou l’aérospatial. D’où des métiers tels que le développeur de logiciel, l’électronicien, les ingénieurs spécialisés en traitement de l’image.

A lire aussi : Choisir un Top case

Se former au métier

Ce ne sera pas tout le monde qui pourra utiliser le drone en étant agrémenté. Pour piloter un drone civil et pour l’utiliser dans le cadre professionnel, il faut réussir un examen théorique et pratique de l’aviation civile, le PPL (Private Pilot Licence), qui sert de base à tous les brevets de pilote ULM. Chaque pilote doit obtenir un Brevet théorique de pilote ULM. Il doit aussi obtenir une Déclaration de niveau de compétences (DNC) auprès de la DGAC. Il faut compter 2 à 3 mois de formation pour maîtriser le pilotage d’un drone. Pour les formations théoriques, tout dépendra de la capacité d’assimilation de chaque pilote et à la réussite des examens sous l’appréciation des formateurs.

En savoir plus sur les pilotes de drones