Les scies sabres et leurs évolutions

Lorsque l’on parle de scies sabres aujourd’hui, on est forcé d’en parler au pluriel, car plus les années défilent, plus les nouveaux modèles s’enchainent, et plus les nouvelles technologies apparaissent. Mais vu qu’il est impossible d’énumérer tous les modèles, découvrez alors ses principaux types.

La scie sabre à ses débuts

Il faut croire que la scie sabre a traversé bien des époques avant d’arriver à la version sans fil que l’on rencontre en masse en ce moment, mais bon, on ne va pas s’attarder sur son histoire. Une scie sabre, c’est avant tout, une scie qui permet de transpercer une plaque quelconque, sans que celle-ci connaisse d’autres fissures par la suite. Déjà pratique à ses débuts, la scie sabre se présentait à l’époque, en version manuelle, ce qui était déjà bien, mais pas vraiment assez pour ceux qui avaient beaucoup de travaux en atelier. Ce problème a pris quelques années pour se résoudre, avec l’apparition de la scie sabre électrique, qui a été le précurseur de bien d’autres évolutions, pour finir avec la scie sabre pneumatique.

Exemple d’une scie sabre nouvelle génération ici.

La scie sabre électrique et le pneumatique

Voyant la difficulté des gens à se défaire de leur travail du bois, la scie sabre électrique a été élaborée et mise en vente sur le marché, pour apporter aux artisans, plus de confort dans leur travail. Au début tout allait bien, les gens étaient assez contents du résultat, mais après quelque temps, la nature insatiable de l’homme reprend le dessus. Ce qui aboutit au développement de la scie sabre pneumatique, plus performant que l’électrique, cette dernière s’utilise le plus pour les travaux de chantier et les gros travaux. Et comme si cela ne suffisait pas, ces dernières présentent toutes deux, des versions à batterie de nos jours, pour que l’on puisse les utiliser n’importe où, sans aucun câblage.

Nommée comme étant la meilleure scie à se procurer de nos jours, la plus grande force de la scie sabre réside dans le fait qu’elle permet à chacun d’accéder facilement aux coins, généralement impossibles à atteindre. Ce qui vous évite de devoir décrocher un plafond ou quoi que ce soit, puis le retoucher et le remettre après.

Lire aussi :Comment choisir son tire lait manuel ? / Est ce qu’il est possible de faire son garage soi même ?/ Comment utiliser correctement une clé à chocs ?