avril 14, 2024
obesité chat domestique

Les inconvénients de l’obésité chez un chat domestique

En France, le chat fait partie des animaux domestiques les plus adoptés. Malheureusement, certains individus sont au bord de l’obésité. Les scientifiques affirment que cela peut nuire à la santé d’un chat. Voici les raisons à cela.

Les causes de l’obésité

En premier lieu, plusieurs propriétaires font castrer leurs chats dans le but de les maintenir chez soi. En effet, un chat non castré va chercher un autre de sexe opposé à l’extérieur de la maison.

Dans certains cas, il rentre. Tandis que parfois, il se perd. La castration empêche donc l’envie sexuelle de l’animal et le fait rester auprès de son maître. Cependant, cette castration entraîne l’obésité et quelques fois, il est très difficile de contrôler son alimentation.

En deuxième lieu, certains propriétaires sont négligents sur l’alimentation de leurs animaux domestiques. C’est normal qu’on puisse retrouver des chats obèses et d’autres trop minces.

Les risques de l’obésité chez un chat

Obésité est atteint lorsque l’individu excède de 20 % son poids idéal. Voici les principales anomalies qui en résultent.

La longévité

D’après des études scientifiques, plus un chat est obèse plus il meurt à l’âge moyen. Apparemment, le risque de mortalité est 2,7 fois plus grand chez un félin obèse que chez un individu normal.

La morphologie

L’obésité du chat va affecter son physique. Les os et les muscles de ce genre de chat deviennent plus fragiles et ne peuvent pas toujours supporter tout son corps. Il pourrait souffrir de troubles musculo-squelettiques comme la dysplasie ou l’arthrose.

Risque pathologique

Plus le chat est en surpoids, plus il est exposé à des problèmes de diabète et de sucre. Dans ce cas-là, c’est le rein qui ne va pas tenir très longtemps. Par ailleurs, il existe aussi d’autres maladies entraînées par ce surpoids.

Les solutions

La solution serait de gérer l’alimentation du chat. Le propriétaire doit se documenter et utiliser un appareil de dosage automatique.

On peut aussi utiliser le régime, mais il faut le faire sous les consignes d’un vétérinaire.